Death Valley

Death Valley (La Vallée de la Mort) est à l’extrémité sud des Sierra Nevada, près de la frontière entre la Californie et le Nevada.

Nous suivons une route sans fin qui semble mener nul-part; la température monte graduellement alors que nous nous enfonçons dans la vallée. Alors qu’il faisait 22°C à notre réveil un peu plus loin, nous avons maintenant déjà dépassé les 30°C, et il n’est que 10h.

Death Valley Road

Le paysage commence à devenir irréel, les signes de vies sont de plus en plus disparatres, les rochers et les collines ont des formes et des couleurs inhabituelles : on pourrait se croire sur une autre planète (comme Tatooine, vu que c’est ici que les scènes de Tatooine du premier Star Wars ont été tourné).

Nous passons à côté de dunes de sables :

Death Valley sand dunes

Et nous arrivons au village (car oui, ils ont construit un village dans un milieu aussi hostile) : Furnace Creek.

Furnace Creek

Il est maintenant 11:30, nous sommes 58m sous le niveau de la mer et la température est de 42°C. Le record à cet endroit est de 134 °F (56.7 °C), c’est un record mondial. La vallée peut atteindre de telles températures car c’est un endroit sec, sans végétation, entouré de montagne et très bas.

La prochaine étape est Devil’s Golf Course (la terrain de golf du diable), là où il y avait jadis un lac, il y a maintenant d’énormes formations de cristaux de sel.

Devil's Golf Course

Après une petite prière pour la climatisation de notre voiture, nous atteignons la partie la plus basse (- 85m) et la plus chaude (47 °C !) de la vallée. Comme c’est l’endroit le plus bas, c’est là que s’écoulent l’eau lors des (très) rare orages. L’eau s’évapore alors très rapidement, ne laissant que du sel derrière.

imgp1489

Pour avoir le véritable ressentis derrière cette photo, il faut s’imaginer là au milieu de nul-part avec un vent brûlant à 47°C vous fouettant le visage et le corps entier.

Heureusement la beauté du paysage nous empêche de nous demander ce qu’on fait ici alors qu’on pourrait être tranquillement dans une piscine.

Un des endroits les plus beau de la vallée est Artist’s Palette, une zone où différents types de roche se mélangent, faisant ressembler la montagne à une palette de peinture.

Artist's Palette

Mais le paysage de l’autre côté de la vallée n’est pas en reste :

Zabriskie Point

J’ai beaucoup d’autres photos, je les posterais bientôt sur ma galerie.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *